14 juin 2018 – Les Rencontres Pros : L’influence de la technique sur la création

Dans le cadre du lancement des journées professionnelles de Films en Essonne, nous organisons une journée autour de l’influence de la technique sur la création cinématographique et plus largement audiovisuelle, en particulier des nouvelles technologies.
Nous souhaiterions aborder ce sujet de plusieurs manières et notamment d’un point de vue historique, à savoir comment dans l’histoire de l’audiovisuel les contraintes techniques ont conditionné les pratiques artistiques, les contraignant parfois ou les ouvrant à de nouveaux champs, encore inexplorés.
Il s’agira dans un deuxième temps d’aborder le sujet d’un point de vue contemporain et d’envisager la pratique simultanée des pratiques traditionnelles et des nouvelles technologies. L’aller-retour entre différentes techniques comme une hybridation de la création, mais également un outil de compréhension.

9h30 : Accueil café des participants
Conférence (10h) :Histoire des techniques et du cinéma
Tout au long de son histoire, le cinéma a connu de nombreuses transformations technologiques. Qu’est-ce que ces nouveaux outils ont changé dans la façon de réaliser des films? et sur les métiers du cinéma? Cette conférence reviendra sur plusieurs mutations marquantes de la naissance du cinématographique jusqu’à l’essor de la chaîne numérique.

Par Réjane Vallée, maitresse de conférences au sein du département sociologie de l’université d’Evry val d’Essonne / Université Paris Saclay. Elle est responsable du Master image et société : documentaire et sciences sociales. Ses travaux de recherche portent sur la sociologie visuelle et filmique, les effets spéciaux, les métiers du cinéma et de l’audiovisuel.

Discussion (11h-13h) : Nouvelles technologie et création
Intervention sur les enjeux des nouveaux médias
Les nouvelles technologies qui se sont déployées massivement depuis quinze ans (numérique, web) ont des impacts profonds sur la vie, la relation au monde, les formes d’organisations sociales, la création et la diffusion artistique, ainsi que, et bien-sûr, l’économie. Dans le champ de la création audiovisuelle, ces évolutions technologiques ont entraîné une transformation profonde des usages et de ce fait, donc un changement de paradigme du système économique dans ce secteur. Nous sommes aujourd’hui au début d’une période de profonde mutation. Comment se « connecter » aux potentialités économiques nouvelles offertes par le numérique, parfois difficiles à percevoir ?

Par Benoit Labourdette, cinéaste, pédagogue, expert en nouveaux médias, en innovation culturelle et chef d’entreprise. Il est né en 1970. Il a entre autres fondé la société Quidam production (1999-2013), le Festival Pocket Films (2005) et la société Benoît Labourdette production (2016). Il exerce dans cinq champs du domaine des nouveaux médias , la création, la pédagogie, l’ingénierie culturelle, la diffusion et la technologie.

Présentation du projet sur la réalité virtuelle:
Par Nicolas Jalu, co-fondateur de la société de production BKE, basée à Evry. Avec son équipe, il développe depuis plus de 2 ans des productions liées à la réalité virtuelle.
Nicolas Jalu travaille actuellement sur plusieurs projets en Réalité Virtuelle 360 dans le cadre de la réhabilitation d’un quartier sur d’Evry. il abordera les nouveaux enjeux liés à la réalité virtuelle : Écriture, tournage, post-production, diffusion… notamment par le biais d’un film sur l’Ouganda.

Démonstration de casque VR par Le Collectif BKE

Et Apéritif !

Incrivez-vous ici